Loading...
Membres du CA2019-02-06T22:28:16+00:00

VINCENT TREMBLAY, PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL

C’est le 19 juillet 2005, que ma vie a basculé. Pendant un entraînement de vélo, une voiture m’a coupé et, dans ma chute, ma colonne vertébrale s’est brisée. À l’hôpital, j’ai appris que j’étais devenu tétraplégique… J’avais 17 ans.

Je menais alors une vie très active : vélo de montagne, motoneige, quatre-roues, camping, escalade, rafting, biathlon, course à pied, la planche à neige, etc. J’ai dû réorganiser ma vie en fonction de ce qu’il m’était encore possible de faire.

La mécanique m’a toujours beaucoup intéressé et j’adore concevoir des choses de mes propres mains. C’est ce qui m’a guidé. En 2012, j’ai obtenu un DEC en Technologie du génie industriel. Puis, en 2015, j’ai décroché un diplôme du Centre de formation professionnelle Fierbourg en Lancement d’entreprise.

Je dirige aujourd’hui l’organisme Mobilité Québec, que j’ai fondé en 2014. Je donne de nombreuses conférences dans les écoles du Québec pour sensibiliser les jeunes au vécu des personnes handicapées. En parallèle, je travaille à concevoir un appareil d’exercice adapté aux personnes en fauteuil roulant.

J’ai vraiment à cœur d’améliorer la qualité de vie des personnes à mobilité réduite, c’est pourquoi je m’investis à fond dans la mission de Mobilité Québec.

JESSICA PICARD, ADMINISTRATEUR

Le 25 juillet 2007, je courais au bord d’un lac quand j’ai trébuché. Lors de cette violente chute, je me suis fracturé la colonne cervicale, et j’ai perdu conscience dans le lac. Heureusement, une infirmière m’a réanimée sur les lieux.

Alors que ma vie ne tenait qu’à un fil, des complications sont survenues dans l’ambulance. Pourtant, les ambulanciers sont parvenus à me réanimer de nouveau.

J’ai été sauvée in extremis, mais j’étais loin d’être au bout de mes peines. La réadaptation allait être longue et difficile. Néanmoins, malgré mes souffrances et la difficile épreuve que je traversais, je ne perdais pas mon sens de l’humour ni mon sourire. J’arrivais même à faire sourire les autres !

J’ai toujours eu le désir d’aller plus loin, de dépasser mes limites. Alors, j’ai terminé mes études collégiales et j’ai entrepris des études universitaires en intégration sociale. Je suis résolue à utiliser mon expérience de vie pour aider les autres et démontrer que l’espoir fait vivre. C’est pourquoi j’ai choisi de m’impliquer avec mes partenaires dans le plan d’action de Mobilité Québec.

MÉLANIE AUDET-LANTIN, NOTAIRE

Diplômée de sa maîtrise de l’Université Laval en avril 2017,  Mélanie Audet-Lantin est notaire dans une petite étude sise à Sainte-Étienne-de-Lauzon appelée BMC Notaires. Humaniste, elle a une pratique générale et, grâce à son service à domicile, elle se rend disponible pour tous. Mélanie et sa collègue Joannie Charron ont toujours eu à cœur les gens vivant avec une différence, étant elles-mêmes de jeunes professionnelles se démarquant des autres.

Le cœur sur la main, elle a toujours voulu s’impliquer auprès des personnes à mobilité réduite afin d’apporter sa petite touche qui, peut-être, réussirait à faire la différence auprès de cette belle communauté. Ayant elle-même un frère avec des capacités physiques limitées, elle a eu la chance de côtoyer tout au long de sa vie ces gens spéciaux qui dégagent une force incroyable. Elle souhaite plus que tout que ces personnes puissent vivre dans une société adaptée à leur situation et où tout leur serait accessible.

ANNE DUGAL-FERRON, COMPTABLE

Comptable professionnelle agréée et détentrice d’un M.B.A. en gestion de la performance organisationnelle, Anne est avant tout une entrepreneure.

Elle fait ses débuts dans le monde des affaires alors qu’elle étudie à l’université. Passionnée des chevaux, elle fait l’acquisition d’une écurie d’élevage de chevaux de course et la transforme afin d’offrir des services de pension.

Après ses études, elle travaille pour un cabinet de CPA intégré à l’Union des producteurs agricoles, où elle participe à la réalisation de mandats de vérification et d’analyse pour des entreprises agricoles et agroalimentaires. Elle intègre ensuite l’équipe des finances de Ceratec Inc, une entreprise qui importe d’Europe et d’Asie des produits de couvre-plancher puis les distribue partout au Canada. Elle y est en charge de l’équipe responsable du prix de revient et des comptes à payer en plus de réaliser les analyses financières et l’amélioration des processus pour Ceratec et les autres entreprises du groupe : une entreprise manufacturière (Profix), une société de gestion immobilière et la société-mère.

En 2016, elle entreprend à nouveau et fonde Traxion afin de relever un défi bien précis : rendre la gestion de la performance accessible aux PME. Axée sur les résultats, elle a à cœur la réussite de ses clients et mets tout en œuvre pour d’optimiser leur efforts et investissements. À travers Traxion, elle a réalisé plusieurs mandats de planification stratégique pour le démarrage, la croissance, la fusion et l’optimisation d’entreprises.

Également, elle a implanté des systèmes de gestion et d’amélioration de la performance, notamment au niveau de la rentabilité par projet et par activité, de la budgétisation, de la gestion financière et de l’optimisation des opérations, notamment pour des entreprises manufacturières et utilisant le e-commerce. L’équipe de Traxion s’est agrandie et compte désormais trois membres. En 2017, son chemin croise celui de Marcel R. Tremblay, qui voit en elle le potentiel de prendre le relais de ses activités d’achat et de vente d’entreprises. Anne joint donc l’équipe du Groupe MRT au début de l’année 2018. Elle réalise en collaboration avec Marcel les mandats d’achat et de vente d’entreprises en vue de prendre sa relève dans un horizon de deux ans et d’enrichir l’offre de Traxion.

C’est également en 2017 que son chemin croise celui de Vincent Tremblay. Touchée par sa résilience et sa détermination à faire une différence, elle accompagne d’abord Mobilité Québec pour la réalisation d’un plan stratégique puis accepte de se joindre au conseil d’administration de l’organisme avec pour objectif de maximiser l’impact de chaque dollar et de chaque heure de bénévolat.

MARIE-ÈVE BOUFFARD TREMBLAY, TRÉSORIÈRE

Je suis une mère de deux enfants et la vie est précieuse à mes yeux. La santé me tient énormément à cœur.

Je suis une personne dévouée, dotée d’un grand sens des responsabilités et déterminée à réussir dans la vie.

Dans mon esprit, le sport et le conditionnement physique, c’est la vie ! Je m’entraîne moi-même régulièrement. J’ai la conviction que la société doit rendre le conditionnement physique accessible à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite.

C’est pourquoi mon implication dans l’œuvre de Mobilité Québec est si importante à mes yeux.